En matière de prévoyance, je n’ai de cesse de répéter les mêmes propos : « mieux vaut cotiser pour rien… », cela va sans dire !

Dans le terme « prévoyance », il y a le mot « prévoir ».

Les garanties prévoyance sont des couvertures qui permettent de pallier à des risques lourds ou plus légers, permettant par exemple et le cas échéant, d’assurer un capital décès à un ou plusieurs bénéficiaires désignés de manière a assurer un confort matériel à des proches ou tout simplement de permettre à sa famille de faire face à des frais d’obsèques… Certaines personnes n’hésitent pas à mettre en place un dispositif qui permet le versement d’une rente en cas de décès, tel que la rente éducation (parfois évolutive en fonction de l’âge) pour ses propres enfants.

L’éventail des garanties prévoyances est vaste. Certaines garanties vont permettre de se prémunir quant au manque à gagner en cas d’arrêt de travail ou en cas d’invalidité, cette dernière notion faisant l’objet de critères très précis.

Il convient également de souligner que les garanties « dépendances » sont de plus en plus convoitées, et que les questions relatives à ce type de « risques » ne viennent plus seulement de la part de parents, mais parfois de la part des descendants, conscients des problèmes que ce type de pathologie engendre.

Avez-vous envisagé les conséquences liées à une perte d’autonomie, qu’elle soit totale ou partielle ? Précisons que certaines garanties couvrent la dépense totale, et d’autres également la dépendance partielle. Les montants des cotisations varient en fonction des montants de garanties choisies.

Beaucoup de gens abordent plus facilement des sujets comme la complémentaire santé, que la prévoyance au sens propre du terme.

Même si – pour l’exemple - il n’est pas agréable d’envisager les conséquences financières liées à un « départ prématuré », il n’en reste pas moins que mettre en place un dispositif « prévoyance » est un acte très responsable vis à vis de ses proches.

Sachant que les réponses apportées varient d’un organisme à un autre, afin de conforter son choix, il convient d’apporter une attention toute particulière à certains critères tels que la franchise, le délai d’attente, l’âge limite d’adhésion, l’âge limite de versement des prestations, les formalités médicales, le montant des garanties, le montant des cotisations, les exclusions éventuelles…

Vous avez une famille et vous souhaitez faire le point sur le sujet, n’hésitez pas, je me tiens à votre entière disposition.